Comment reconnaître une plaque induction et vitrocéramique ?

La plaque à induction et la plaque vitrocéramique sont aujourd’hui les deux tables de cuisson les plus prisées par les consommateurs. Dans cet article, on va comparer ces deux produits en soulignant leurs avantages et leurs défauts. Si vous voulez faire l’achat d’une table de cuisson, cet article devrait vous intéresser.

 

Qu’est-ce qu’une plaque à induction ?

Une plaque à induction est un dispositif qui utilise l’induction magnétique pour générer de la chaleur. Son principe de fonctionnement est simple : une bobine de cuivre est placée sous la plaque. Lorsqu’on allume le dispositif, la bobine agit comme un électroaimant : le courant électrique la traverse et crée un champ magnétique.

Si l’on place un matériau conducteur sur la plaque : le courant électromagnétique va le chauffer par effet joule de la même manière que le courant électrique chauffe le tungstène d’une lampe. Voilà pourquoi une plaque à induction induit un courant électromagnétique lorsqu’on met une casserole ou une poêle à frire dessus.

 

Les avantages qu’une plaque à induction présente

Plaque à induction - Comment reconnaître une plaque induction et vitrocéramique - cuisson - cuisinier minimaliste

La plaque à induction présente de multiples avantages, surtout au niveau sécuritaire. Nombreux sont ceux qui sont satisfaits de cette technologie qui permet de cuisiner en toute sécurité, voici une liste des principaux avantages que la plaque à induction présente.

  • Avec une plaque à induction, il n’y a aucun risque d’incendie. En effet, il n’y a pas de combustion : la plaque ne présente aucune flamme, car elle n’est chauffée que par l’induction du courant électromagnétique.
  • Contrairement à l’utilisation de gaz, la plaque à induction ne présente aucun danger d’intoxication, car la plaque n’émet aucun gaz.
  • L’usage d’une plaque à induction limite les risques de brûlure puisque la plaque ne s’active qu’au contact de certains conducteurs.
  • La plaque à induction a un rendement de plus de 80 %, ce qui est nettement supérieur au rendement d’une table à gaz ou d’une table vitrocéramique à foyer radiant.
  • La puissance d’une plaque à induction peut aller jusqu’à 10 kW, ce qui est amplement suffisant pour les usages domestiques.
  • Certaines plaques à induction sont équipées de minuteur, ce qui s’avère très pratique.

 

Les inconvénients qu’une plaque à induction présente :

La plaque à induction n’a pas que des avantages, elle présente également des inconvénients.

  • La plaque à induction est considérée comme énergivore et ne fait donc pas partie des appareils respectueux de l’environnement.
  • Un des plus gros défauts de cet appareil est l’absence d’un afficheur présentant la puissance dégagé par la plaque.
  • La durée de vie de la plaque à induction est relativement courte comparé aux autres appareils de cuisson.
  • Étant donné que la plaque utilise l’énergie électromagnétique, elle peut troubler ou causer des dégâts sur les autres appareils avoisinants.

 

Qu’est-ce qu’une plaque vitrocéramique ?

Une plaque vitrocéramique est une table de cuisson sous laquelle on a placé un élément de chauffage. Comme son nom l’indique, la surface vitrocéramique est faite en céramique : celle-ci a été obtenue par la cristallisation d’un verre spéciale appelée verre précurseur. La plaque est composée d’infimes cristaux très résistants.

Le processus de fabrication de la vitrocéramique implique le traitement thermique de la pâte de verre précurseur. Les éléments de chauffage de plaque vitrocéramique les plus répandues sont le foyer radiant qui transmet la chaleur par rayonnement et le foyer halogène qui utilise des lampes halogènes pour générer de la chaleur.

Les avantages qu’une plaque à vitrocéramique présente

Plaque à induction - Comment reconnaître une plaque induction et vitrocéramique - cuisson - cuisinier minimaliste

Comme la plaque à induction, la plaque vitrocéramique présente également de multiples avantages :

  • L’entretien et le nettoyage sont vraiment faciles à effectuer, car la plaque est parfaitement plane. De plus, les tâches de débordement ne s’incrustent pas puisqu’elles n’ont pas brûlé.
  • La température peut monter très rapidement pour les foyers halogènes.
  • Les plaques vitrocéramique à foyer halogène détectent instantanément la température.
  • Les plaques vitrocéramiques offrent plus d’options quant au mode de cuisson : température, énergie utilisée, etc.
  • La surface vitreuse de la table céramique est très prisée pour son aspect esthétique.
  • La plaque vitrocéramique est relativement moins chère que les modèles de plaque à induction.

 

Les inconvénients qu’une plaque à vitrocéramique présente :

La plaque vitrocéramique a également son lot de défauts. Voici la liste de ces principales lacunes.

  • La plaque vitrocéramique à foyer halogène consomme énormément d’énergie, ce qui en fait un appareil écologiquement peu recommandable.
  • Grâce à la montée rapide de température, le foyer halogène permet de cuire rapidement des aliments, mais il n’est pas adapté aux plats qui nécessitent un maintien de température continu.
  • Après la cuisson, la plaque vitrocéramique met trop de temps à se refroidir : il faut attendre en moyenne dix minutes, et ce même si l’appareil est éteint.

 

Tableau comparatif :

Critères de sélectionPlaque à inductionPlaque vitrocéramique
Sécurité
+
-
Coût
-
+
Entretien /nettoyage
-
+
Vitesse de cuisson
+
-
Aspect esthétique
-
+
Rendement
+
-

Vous savez maintenant tout ce qu’il y à savoir sur les plaques à induction et les plaques vitrocéramiques.

Laisser un commentaire