Comment faire cuire le poisson à la poêle ?

En matière de préparation, la cuisson est l’opération qui consiste à transformer ou à modifier sensiblement le goût, la saveur, la texture et les qualités nutritives d’un aliment. Il s’agit globalement d’un processus qui améliore l’hygiène alimentaire, en détruisant des organismes dangereux (germes et autres parasites) contenus dans les aliments, selon la température et le mode de cuisson choisis.

Ainsi, il existe plusieurs modes de cuisson, en fonction des aliments, pour parvenir à les rendre parfaitement assimilables par l’organisme, mais également nourrissants et plus savoureux.
La cuisson à la poêle est le type de cuisson avec brunissement utilisé pour faire cuire rapidement, à feu vif et à découvert, un aliment (poisson, viande, etc.) dans une petite quantité de corps gras. Dans cette forme de cuisson par concentration, les éléments nutritifs restent en partie à l’intérieur des aliments.

Cependant, faire cuire le poisson à la poêle ne comporte pas que des avantages. Le type de matériau, la forme, les techniques de culottage, etc. sont autant de paramètres qu’il est indispensable de maitriser pour ne pas être confronté à l’envers du décor. Dans cet article, nous allons justement nous pencher sur ces différents aspects.

 

Avantages et inconvénients de la cuisson à la poêle

poisson à la poêle - Comment faire cuire le poisson à la poêle - cuisson - cuisinier minimaliste

Le principal avantage réside dans le fait qu’on peut faire cuire tous les aliments à la poêle. Cependant, la viande, le poisson et les légumes semblent être les aliments qui conviennent le plus à ce type de cuisson. Pendant la cuisson, la poêle forme une couche extérieure plus épaisse qui favorise le maintien des nutriments principaux.

 

Par ailleurs, une cuisson à la poêle possède l’avantage de limiter considérablement le temps de préparation. On estime généralement que, plus le temps de cuisson est court, plus l’aliment a des chances de garder toutes ses qualités nutritives et sa saveur à la fin du processus.
En outre, pour bénéficier des avantages de la cuisson à la poêle, il faudrait au préalable couper les aliments en petits morceaux, afin qu’ils cuisent uniformément.

Cependant, comme tous les modes de cuisson, la cuisson à la poêle possède également des inconvénients. En effet, c’est la qualité du matériau de fabrication qui dispose à la réussite de la cuisson. Un matériau de mauvaise qualité va nécessiter l’utilisation de plus de matières grasses pour éviter l’adhérence des aliments. Mais, une quantité trop importante de matières grasses peut être assez nocive pour la santé.

Pour une alimentation saine, des poêles fabriqués avec des matériaux de bonne facture, qui disposent d’un revêtement antiadhésif sont plus indiquées. Même si leur prix est plus élevé, elles assurent une meilleure cuisson de vos aliments.

 

Quel matériau de poêle utilisé pour le poisson ?

La cuisson du poisson n’est pas la même que celle de la viande. Le poisson est fragile et demande moins de temps de cuisson. Par conséquent, le choix d’une poêle sans revêtement n’est pas indiqué pour ce type d’aliment.
Ainsi, les poêles en inox avec revêtement antiadhésif sont idéales pour cuire le poisson.

D’autres types de matériaux comme la fonte et le fer peuvent également être utilisés pour la cuisson du poisson. Mais pour une utilisation optimale, le fer doit au préalable suivre un processus de culottage.

 

La technique de culottage, qu’est-ce que c’est ?

Pour ne pas accrocher, les poêles en fer sans revêtement fabriquées avec de la tôle d’acier doivent être culottées. Le culottage consiste à rendre les poêles naturellement antiadhésives.

Pour ce faire, il faut verser de l’huile dans le fond de la poêle (environ 1 mm) et faire chauffer. Quand l’huile commence à fumer légèrement, le contenu doit être vidé soigneusement, et la poêle nettoyée avec du papier absorbant.

À l’issue de ce processus, la poêle en fer devient noire. Au fur et à mesure des utilisations, le noir s’intensifie de sorte que vos cuissons soient meilleures : plus la poêle est noire, moins elle accroche les aliments. Ainsi, elle peut être utilisée pour cuire le poisson sans ajout d’une grande quantité de matières grasses.

 

Comment faire cuire le poisson ?

 

Le poisson se prête généralement à une multitude de préparations. Les différents modes de cuisson utilisés se distinguent en fonction de leur temps de cuisson. Ainsi, pour une expérience de préparation optimale, il est important de prendre en compte le temps de cuisson.

La cuisson au four est une technique de cuisson simple qui permet généralement d’obtenir des recettes parfumées. Mais, avant d’introduire le plat de cuisson dans le four, il convient d’y ajouter de l’eau, du vin, du fumet de poisson, quelques gouttes d’huile, des échalotes ou un lit de légumes.

Aussi, est-il important de respecter un temps de cuisson (de 12 à 15 minutes), ainsi que la température (180 °C pour les gros poissons et 200 °C pour les petits poissons).

La cuisson aux micro-ondes est assez rapide. Le temps de cuisson est estimé en moyenne à 2 minutes. Pour une bonne cuisson aux micro-ondes, il faut dans un premier temps, disposer le poisson dans un plat adapté et le recouvrir.

Ensuite, introduire l’ensemble dans un micro-onde en prenant le soin d’adapter le temps de cuisson à l’épaisseur du poisson (mince, normal, épais). Le temps de cuisson d’un poisson épais est plus élevé.
La cuisson au court-bouillon est adaptée à la majorité des poissons.

Elle consiste à pocher le morceau de poisson dans un bouillon à base de vin, d’épices et d’aromates. Pour une parfaite cuisson, le poisson doit frémir dans le court-bouillon pendant le temps indiqué sur l’emballage.

La cuisson à la poêle convient aux adeptes de la cuisine facile. Il suffit de déposer dans une poêle antiadhésive, des morceaux de poissons avec un peu de matières grasses et de laisser cuire le tout à feu moyen, pendant une durée de temps indiquée sur l’emballage. Il vous faudra cependant retourner le poisson à mi-cuisson pour une cuisson uniforme.